De nouvelles vidéos choc de L214 dénonçant cette fois l’absence de contrôles sanitaires dans un abattoir Bigard

De nouvelles vidéos choc de L214 dénonçant cette fois l’absence de contrôles sanitaires dans un abattoir BigardDes bovins égorgés et conscients, des fœtus de veaux servant à des prélèvements, des vaches maltraitées lors de leur acheminement… Dans une nouvelle vidéo choc dévoilée ce jeudi, l’association de défense des animaux L214 dénonce le traitement des bovins et le manque de contrôle dans un abattoir de Cuiseaux , du groupe Bigard.

Les images, tournées par un enquêteur de L214 infiltré pendant quatre mois au service vétérinaire du contrôle sanitaire de l’abattoir, montrent notamment des vaches abattues en pleine gestation et des tapis roulants jonchés de fœtus de veaux – parfois proches de la naissance – destinés à fournir des sérums pour des recherches en laboratoire.

Dans le cadre de l’abattage halal, certains bovins étaient égorgés encore conscients, sous le regard de leurs congénères patientant dans le couloir de la mort. L’enquêteur de 28 ans dénonce aussi une formation quasi inexistante, dans un service vétérinaire dépourvu de moyens humains.

À CONSULTER ÉGALEMENT >> L214 interpelle Burger King sur le sort des poulets d’élevage

1 à 2 % des abattages étaient contrôlés dans l’établissement, constate L214, alors que la réglementation impose un contrôle de toutes les opérations. Lorsque je notais une information, le vétérinaire qui consultait mon rapport me déclarait que je ne savais pas reconnaître, me demandais si j’étais sûr de ce que j’avais vu… », se souvient Thomas Saïdi l’enquêteur de L214.

Attention, cela peut heurter la sensibilité des plus jeunes

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire