25 avril 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Un rapport parlementaire dénonce l’opacité du financement public de l’enseignement privé

Un rapport parlementaire dénonce l'opacité du financement public de l'enseignement privéUn rapport parlementaire signé de Paul Vannier, député LFI, et de Christopher Weissberg, député Renaissance, et que franceinfo a pu consulter, dénonce l’opacité et le manque de contrôle du financement public de l’enseignement privé.

Les deux parlementaires doivent présenter mardi 2 avril leur mission d’information sur le financement de l’enseignement privé, devant la commission Éducation de l’Assemblée nationale, après avoir mené une soixantaine d’auditions et rencontré 150 personnes.

Les services statistiques du ministère de l’Éducation nationale évoquent environ dix milliards d’euros pour l’école privée, répartis entre l’État et les collectivités, mais sans plus de précisions. Cette somme est sous-évaluée selon la mission d’information, car s’ajoutent des financements indirects.

SUR LE MÊME SUJET >> Déséquilibre de financement des établissements scolaires privés contre le public

Face à ces observations, les parlementaires exigent une meilleure évaluation de la dépense, un contrôle renforcé, mais également de réels efforts pour favoriser la mixité scolaire, en sanctionnant, par exemple, financièrement les établissements qui poussent au départ les élèves pas assez performants aux yeux des établissements privés accusés de pratiquer un certain entre-soi, de l’élitisme et du séparatisme.

Ce secteur totalise 2 millions d’élèves répartis dans 7 500 établissements. L’enseignement catholique regroupe 97 % des écoles privées sous contrat en France.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :
author avatar
Société de médias - PCI

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS