25 avril 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Un “statut du parent isolé” envisagé dans une proposition de loi

Un Il vise surtout les mères célibataires, puisque lorsqu’on parle de famille monoparentale aujourd’hui, c’est dans 83 % des cas de femmes dont il s’agit. Une loi ressentie comme le début d’une réparation pour les mères isolées qui, parce qu’elles vivent en dehors des normes sociales, qu’elle qu’en soi la raison, doivent endurer, en plus de la précarité, au pire le jugement et le déshonneur, au mieux l’indifférence et le manque de soutien.

Mères isolées aujourd’hui, «filles mères» disait-on au XIXe siècle, incarnation du péché, du simple fait de vivre sans mari, les mamans solos auront dû attendre 1912, c’est-à-dire hier, pour qu’une loi contraigne les pères à reconnaître leur paternité, ce qui n’aura pas suffi à les sortir de la misère.

À LIRE AUSSI >> L’Assemblée nationale vote à l’unanimité le retrait de l’autorité parentale pour les violences intrafamiliales

Elles constituent le gros des files d’attente pour l’aide alimentaire. Le nombre de familles monoparentales est estimé de 1,5 à 2 millions, autrement dit deux fois plus qu’il y a 30 ans.

Il ne faut pas que l’argent aille toujours dans les mêmes poches alors que fait-on pour les célibataires, les personnes âgées isolés ?

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :
author avatar
Société de médias - PCI

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS