2 mars 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Congé menstruel : « L’intention est bonne» mais « c’est une fausse bonne idée»

Congé menstruel : « L'intention est bonne» mais « c'est une fausse bonne idée» La porte-parole de l’association Osez le féminisme est revenue sur franceinfo, vendredi 17 février, sur la décision de l’Espagne, qui a voté pour l’instauration d’un congé menstruel, dont les femmes peuvent bénéficier en cas de règles douloureuses. «L’intention» derrière le congé menstruel «est bonne», mais «c’est une fausse bonne idée», explique Fabienne El Khoury.

«En fait, ce que cette loi stipule, c’est que c’est normal que certaines femmes aient d’intenses douleurs et la solution, c’est de rester à la maison et ne rien faire», pointe Fabienne El Khoury, «alors que l’on sait que la majorité des douleurs intenses est due à une maladie sous-jacente.»

Osez le féminisme craint que les efforts de recherche médicale sur les douleurs liées aux règles ne soient pas encouragés par la création d’un congé menstruel. Le congé menstruel est souvent considéré comme une «fausse bonne idée» par les femmes que la sociologue Aline Boeuf a interrogées.

«Fréquemment, elles me disaient qu’elles ne l’utiliseraient pas de peur d’être discriminées», explique l’autrice de Vivre son cycle menstruel dans le monde professionnel. Pour la sociologue, le congé menstruel est bien un moyen de «reconnaître une réalité», celle de la souffrance de certaines femmes pendant leurs règles.

À LIRE ÉGALEMENT >> Le droit à la santé n’est plus garanti en France

Le congé menstruel permet enfin d’avoir un «cadre global» pour «défendre ce type de mesures dans son entreprise».

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS