Une première journée houleuse à l’Assemblée pour la loi sur le pouvoir d’achat

Une première journée houleuse à l’Assemblée pour la loi sur le pouvoir d’achatPlusieurs heures de débat, mais avec de nombreux blocages à l’Assemblée nationale. Depuis lundi 18 juillet, les mesures pour le pouvoir d’achat sont en discussion dans l’hémicycle.

Le gouvernement se dit prêt à des compromis, mais pose certaines limites. « Tout n’est pas possible financièrement », a tenu à préciser Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie. Pour l’heure, les députés ne sont pas encore venus à bout de l’article un, prévoyant la poursuite de la prime Macron.

Une mesure rejetée à gauche. « Nous voulons des augmentations de salaires », a confié le député LFI, Adrien Quatennens. Pas d’opposition ferme du côté du Rassemblement national, qui tente de tendre la main aux oppositions.

À LIRE AUSSI >> Des élus PS déposent une proposition de loi pour moderniser la redevance de télévision

Parmi les 20 mesures débattues, figure la revalorisation de 4 % des retraites et des prestations sociales ou la mise en place d’un chèque alimentaire. Un vote final est prévu pour le 7 août.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS