20 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Bruno Le maire s’oppose au rachat par un groupe américain de deux entreprises françaises

 Bruno Le maire s’oppose au rachat par un groupe américain de deux entreprises françaises Il s’agit de deux petites entreprises. La première, Segault, 80 salariés, est installée dans l’Essonne. La seconde, Velan SAS, à Lyon, compte 200 employés. Toutes deux font de la robinetterie de pointe, des robinets de chaufferies pour les sous-marins nucléaires, mais également pour les centrales nucléaires d’EDF.

C’est la procédure de contrôle des investissements étrangers qui lui permet à Bercy de le faire quand le gouvernement considère que ce sont des industries stratégiques. Elle s’actionne quand un industriel ou un financier non européen veut acquérir, au moins 10 % des droits de vote d’une société française cotée ou 25 % d’une société non cotée, dans un secteur qui touche à la souveraineté de la France. Cela permet à l’État de garder les entreprises tricolores dans le giron français.

À LIRE AUSSI >> Arnaud Montebourg veut bloquer le rachat d’une PME par un groupe américain

Avant, il y a eu l’affaire Photonis. Une entreprise qui fabrique des jumelles qui permettent de voir la nuit, sur des terrains accidentés. Photonis fournit surtout l’armée française. En 2020, le ministre de l’Économie n’a pas voulu que cette pépite technologique soit rachetée par des Californiens.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS