Les États-Unis ont espionné des dirigeants européens grâce aux services danois

Les États-Unis ont espionné des dirigeants européens grâce aux services danoisLes États-Unis ont espionné des responsables politiques en Europe, dont la chancelière allemande Angela Merkel, de 2012 à 2014 avec l’aide des services de renseignement danois, ont rapporté dimanche des médias danois et européens.

Le ministère danois de la Défense, interrogé par l’AFP, n’a pas réagi, mais Trine Bransen a déclaré à DR ( La chaîne de télévision publique danoise Danmarks Radio ) que « l’espionnage systématique par des alliés est inacceptable ».

La NSA a pu accéder aux SMS, aux appels téléphoniques et au trafic internet, y compris les recherches, les chats et les services de messagerie, selon DR.

À CONSULTER ÉGALEMENT >> WikiLeaks révèle des milliers de documents de la CIA

L’espionnage de la NSA a été rapporté dans un rapport interne de FE ( Le Forsvarets Efterretningstjeneste est le service de renseignement militaire du Danemark ) portant le nom de code « Operation Dunhammer » et présenté à la direction de FE en mai 2015, selon DR.

En novembre 2020, DR avait déjà rapporté que les États-Unis avaient utilisé les câbles danois pour espionner les industries de défense danoise et européenne de 2012 à 2015.

Les États-Unis qui se disent amis doit-il encore être considéré comme tel ?

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire