Carburants : Jean Castex annonce une indemnité de 100 euros pour les Français

Carburants : Jean Castex annonce une indemnité de 100 euros pour les FrançaisDes prix à la pompe proches des records et des factures qui s’envolent. Le Premier ministre Jean Castex s’est exprimé ce jeudi 21 octobre au soir sur TF1 pour annoncer des mesures destinées à alléger le poids de l’augmentation des prix du carburant sur le portefeuille des automobilistes français : ni baisse de taxes, ni chèque carburant, mais une simple indemnité forfaitaire sur condition de ressources.

Une « indemnité-inflation de 100 euros sera versée aux Français qui gagnent moins de 2 000 euros net par mois », a annoncé le chef du gouvernement, selon qui la hausse du prix de l’essence s’est ressentie à hauteur de 80 euros en moyenne sur les finances des Français cette année.

Pour les finances publiques, l’ardoise de cette mesure s’élève à 3,8 milliards d’euros, près de 38 millions de Français étant concernés – y compris ceux qui ne sont pas propriétaires d’une voiture.

Les prix du gaz seront par ailleurs gelés tout au long de l’année 2022, a annoncé le chef du gouvernement. Les experts « nous disent que vraisemblablement la décrue » des prix « sera plus lente » que prévu et « donc nous avons pris nos responsabilités, en maintenant le blocage des prix sur tout le long de l’année 2022 », a déclaré le Premier ministre.

Jean Castex avait déjà annoncé le 30 septembre le blocage du prix du gaz pour environ 5 millions d’abonnés pour faire face aux hausses constantes depuis des mois.

Partant du principe que rien n’est gratuit, le dispositif de lissage prévu par l’exécutif, à compter de 2023, les consommateurs payeront un peu plus cher le gaz que les cours du marché, afin que les sommes non payées par les abonnés en 2022 soient progressivement récupérées par les opérateurs.

Faut-il y avoir une visée électoraliste aussi proche de la présidentielle ?

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire