Le gouvernement a menti aux pharmaciens, car ils étaient autorisés à vendre des masques

PhamacieDepuis début mars, ils en étaient persuadés : les pharmaciens avaient interdiction totale de vendre des masques aux particuliers. »

Pas de masques pour les particuliers en pharmacie, une consigne répétée par le gouvernement : “Non, les français ne pourront pas acheter de masques dans les pharmacies,” affirme la porte-parole Sibeth N’diaye le 17 mars. “Beaucoup de pharmaciens découvrent qu’on leur a menti”

Pourtant, un document du ministère de la Santé daté du 30 avril apporte une précision qui change la donne : “ne sont pas concernés [par l’interdiction de vente du 23 mars] les stocks de masques importés depuis cette date”.

“Une grossiste en matériel médicale leur a fourni le décret, je leur ai fourni une consultation de mon avocat leur disant ‘vous avez le droit de vendre des masques’, mais on s’est retrouvés avec un conseil de l’Ordre et des syndicats qui eux disaient aux pharmaciens : ‘la consigne est de privilégier les soignants et de ne pas vendre de masques’. — Nous avons donc demandé aux pharmaciens de ne pas vendre ces masques chirurgicaux afin de les réserver aux professionnels de santé.”

Pourquoi le ministère de la Santé a-t-il laissé passer plus d’un mois avant d’informer les pharmaciens de leur droit de vendre des masques aux particuliers ? Contacté, le cabinet du ministre n’a pas répondu aux demandes de franceinfo.fr.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS