25 avril 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Raphaël Glucksmann appelle la France “à passer en mode économie de guerre”

Raphaël Glucksmann appelle la France Pour Raphaël Glucksmann, il faut soutenir davantage l’Ukraine. Invité ce lundi 19 janvier sur BFMTV-RMC, l’eurodéputé a enjoint la France à passer « en mode économie de guerre» pour aider plus l’Ukraine face à la Russie.

Celui qui représentera de nouveau le Parti socialiste lors des prochaines élections européennes a plaidé pour des efforts sur « les capacités de production» et la mise en place de « contrats de long terme avec nos industriels». Tout en appelant à «écouter le président tchèque qui dit qu’il y a 800 000 obus disponibles sur le marché international». Vendredi dernier, le président ukrainien Volodymyr Zelensky à signer à Berlin puis Paris des accords de sécurité bilatéraux inscrivants dans la durée l’aide de l’Allemagne et de la France à l’Ukraine, avec une dizaine de milliards de soutiens militaire promis pour 2024.

Dans son texte conclu pour « une durée de dix ans» et « tant que l’Ukraine n’aura pas rejoint l’Otan» comme l’espère la France, cette dernière prévoit « une assistance globale» et notamment un renforcement de la coopération dans le domaine de l’artillerie.

À VOIR AUSSI >> La France prête à financer 12 nouveaux canons Caesar pour l’Ukraine

Selon un sondage Ipsos pour La Tribune du Dimanche, publié samedi 17 février au soir, 41 % des Français estiment que la livraison d’armes françaises à l’Ukraine devrait se poursuivre ou augmenter, contre 38 % d’avis défavorables.

Dans la nuit de vendredi à samedi 17 février, l’Ukraine a dû abandonner la ville d’Avdiïvka , concédant à la Russie sa plus grande victoire symbolique après l’échec de la contre-offensive lancée par l’Ukraine l’été dernier.

« La guerre menée par (les Russes), ce n’est pas une guerre contre l’Ukraine, c’est une guerre contre ce qu’ils appellent l’Occident collectif, c’est-à-dire contre nous. »

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :
author avatar
Société de médias - PCI

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS