L’administration Biden veut lever les brevets des vaccins anti-Covid, Macron est contre

L’administration Biden veut lever les brevets des vaccins anti-Covid, Macron est contre« L’administration croit fermement aux protections de la propriété intellectuelle, mais pour mettre fin à cette pandémie, elle soutient la levée » des brevets sur les vaccins anti-Covid, a justifié Katherine Tai, précisant que Washington participait « activement » aux négociations menées à l’Organisation mondiale du Commerce pour permettre la levée de ces brevets.

La Fédération internationale de l’industrie pharmaceutique (IFPMA) a de son côté jugé la décision des États-Unis « décevante » : « Nous sommes totalement en phase avec l’objectif que les vaccins anti-Covid 19 soient rapidement et équitablement partagés dans le monde. « Une idée généreuse, mais déconnectée de la réalité »

Washington a souligné mercredi l’urgence à « fournir le plus de vaccins sûrs et efficaces au plus grand nombre ».

À CONSULTER ÉGALEMENT >> Erdogan prend une gifle : Biden va reconnaître le génocide arménien

La levée temporaire des brevets sur les vaccins est notamment réclamée par l’Inde, qui subit une deuxième vague dévastatrice et l’Afrique du Sud pour pouvoir accélérer la production, mais certains pays dont la France y sont opposés − Paris plaide plutôt pour des dons en faveur des pays démunis.

Un pays libéral comme les États-unis sont prêts à aider la planète en livrant les brevets pour les plus démunis alors que la France logiquement plus protectrice socialement le veut pas. Il y a un sacré paradoxe.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS