16 juillet 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Une journaliste féministe, condamnée à cinq ans de prison en Chine

Une journaliste féministe, condamnée à cinq ans de prison en ChineEn Chine, c’est un nouveau coup porté contre les militants des droits humains et en particulier ceux qui défendent les droits des femmes. Un tribunal de Canton a condamné vendredi 14 juin à cinq ans de prison la journaliste et féministe Huang Xueqin, qui avait tenté en 2018 de lancer le mouvement #MeToo en Chine.

Huang Xueqin était dans le collimateur des autorités pour avoir participé en 2019 aux manifestations pro-démocratie de Hong Kong, ce qui lui avait valu une première arrestation. Mais, la Chinoise de 36 ans était surveillée de près depuis 2018, depuis qu’elle a été l’une des premières femmes en Chine à essayer de relayer le mouvement MeToo.

À CONSULTER >> Les manœuvres militaires toujours plus agressives de la Chine

La militante crée une plateforme en ligne sur le réseau WeChat, qui permet aux femmes chinoises de témoigner, et réalise également des enquêtes démontrant que le harcèlement sexuel en Chine est courant et impuni. La justice lui reproche d’avoir profité de cette cause pour s’en prendre au pouvoir chinois.

Un tribunal de Canton a condamné vendredi 14 juin à cinq ans de prison la journaliste et féministe Huang Xueqin ainsi qu’un militant syndical qui a été condamné à trois ans et six mois de prison pour le même motif, incitation à la subversion de l’État.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS