16 juillet 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

L’UE propose à l’Ukraine et à la Moldavie de lancer des négociations d’adhésion le 25 juin

L'UE propose à l'Ukraine et à la Moldavie de lancer des négociations d'adhésion le 25 juinLes ambassadeurs des 27 pays de l’Union européenne ont donné leur «accord de principe» à l’ouverture de négociations formelles d’adhésion avec l’Ukraine et la Moldavie. Les chefs d’État et de gouvernement de l’Union européenne avaient ouvert la voie à de telles négociations d’adhésion avec l’Ukraine et la Moldavie à la mi-décembre 2023.

Mais, la Hongrie freinait jusque-là l’ouverture formelle des négociations avec l’Ukraine, jugeant que les conditions n’étaient pas réunies. La Commission européenne avait quant à elle estimé le 7 juin que l’Ukraine et la Moldavie avaient rempli toutes les conditions préalables à une ouverture de négociations formelles.

À LIRE AUSSI >> Selon la Confédération syndicale internationale, les droits des travailleurs déclinent plus vite en Europe qu’ailleurs

L’UE a accordé en juin 2022 à l’Ukraine le statut de candidat à l’adhésion, dans un geste hautement symbolique, quelques mois après le début de la guerre déclenchée par Moscou, ainsi qu’à la Moldavie voisine.

L’Europe a donné son feu vert en mars dernier à des négociations d’adhésion avec la Bosnie. De telles négociations ont aussi été ouvertes avec la Serbie, le Monténégro, l’Albanie et la Macédoine du Nord.

L’ouverture de négociations est une étape dans un processus d’adhésion long et parfois compliqué. Une éventuelle entrée dans l’UE de l’Ukraine, un pays de plus de 40 millions d’habitants, et une puissance agricole, pose de nombreuses difficultés, à commencer par le financement.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS