Le porte-avion Charles de Gaulle paralysé a cause de la pandémie

Porte avion Charles de Gaulle1 060 marins du porte-avions, sur les 1 760 qui étaient à bord, ont été testés positifs à la Covid, soit 60 % d’entre eux, indique la Marine nationale. Elle s’est déroulée du vendredi 13 au lundi 16 mars au matin.

Au moment de l’escale, une trentaine de cas de Covid était identifiée dans le Finistère. L’équipe médicale a alors identifié 350 marins qui devaient faire l’objet d’un suivi préventif, avec une prise de température deux fois par jour.

Tout a basculé le lundi 6 avril au soir, lorsque les entrées à l’infirmerie ont « tout à coup » fortement augmenté et se sont poursuivies durant la nuit, indique-t-on dans la Marine.

LIRE AUSSI >> La France lance un nouveau porte-avions

Interrogé sur TF1, le chef d’état-major des armées François Lecointre a précisé que le nombre de malades était brutalement passé de 18 le 5 avril à 36 le lendemain 6 avril.

Le commandant a aussitôt rendu compte et la décision d’interrompre la mission Foch. Elle a été prise le lendemain, mardi 7 avril, en accord entre le bord, l’état-major de la marine, le chef d’état-major des armées et la ministre des armées.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS