16 juillet 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Malgré les sanctions occidentales, la Russie continue d’exporter son pétrole

Malgré les sanctions occidentales, la Russie continue d'exporter son pétrole Malgré de lourdes sanctions économiques occidentales et des embargos sur ses hydrocarbures en raison de la guerre contre l’Ukraine, la Russie ne recule devant rien pour faire sortir son or noir de son pays.

Les navires qui s’y prêtent n’hésitent pas à éteindre leurs transpondeurs pour charger discrètement la marchandise. Il s’agit parfois d’échanges entre deux navires, au large des côtés ou au fond de baies isolées. Les tankers concernés battent pavillon de pays n’appliquant pas de sanctions contre la Russie, comme le Vietnam par exemple.

«On peut imaginer aussi d’autres pays qui n’ont pas forcément de problème avec la Russie et qui peuvent trouver opportun d’acheter leur pétrole», ajoute Paul Tourret, directeur de l’Institut supérieur d’économie maritime.

Les navires qui se livrent à ce «dark shipping» (commerce de l’ombre) sont identifiés depuis longtemps par les experts du commerce maritime. Ils se sont maintenant réorientés vers la mer Baltique et la Russie. Une activité en constante progression malgré les freins que tentent de mettre les régulateurs du commerce maritime.

À CONSULTER ÉGALEMENT >> Pétrole : Une compagnie veut recongeler le sol arctique

«Les pays occidentaux ont voulu »désassurer« et donc les contraindre à sortir du système conventionnel d’assurance», précise Paul Tourret. Une situation qui inquiète les pays voisins. La Finlande notamment qui à force de voir passer ces navires en mauvais états au large de ses côtes multiplie ces derniers temps les exercices anti marée noire.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS