Jean-Luc Mélenchon est critiqué par la gauche pour ses positions envers la Russie

Jean-Luc Mélenchon est critiqué par la gauche pour ses positions envers la RussieEn pleine campagne présidentielle, une partie de la gauche s’en prend à Jean-Luc Mélenchon, accusé de « complaisance » avec Vladimir Poutine, après que le candidat de la France insoumise – qui a dénoncé l’intervention russe – a défendu une position de non-alignement avec les États-Unis et la Russie. Il estime depuis longtemps que Vladimir Poutine doit être considéré comme un « partenaire » et non comme un ennemi.

La socialiste Anne Hidalgo n’hésite pas à ranger Jean-Luc Mélenchon dans le même sac que les candidats d’extrême-droite quand il s’agit de sa position vis-à-vis de Vladimir Poutine : « Un Jean-Luc Mélenchon, qui depuis des mois et des mois, nous explique que [Vladimir] Poutine est la personne à suivre et la grandeur de la Russie… Bien sûr, j’ai beaucoup d’admiration pour ce grand peuple, mais aucune pour [Vladimir] Poutine. »

Jean-Luc Mélenchon a condamné l’offensive russe, mais a aussi estimé jeudi 24 février au matin sur Franceinfo que « la coalition de l’Otan [s’était] mise elle-même dans [cette] situation » informe radio France internationale.

À CONSULTER AUSSI >>> Les contradictions de Jean-Luc Mélenchon avec son immunité parlementaire

Ce qui fait bondir le candidat l’écologiste Yannick Jadot, comme l’a affirmé sa porte-parole, Delphine Batho : « Il reprend des arguments sont ceux de la propagande russe. Il a, par exemple, refusé de qualifier Poutine de dictateur, et il n’est jamais clair sur une question fondamentale, qui est celle de la défense de la démocratie. »

De leur côté, les Insoumis dénoncent une instrumentalisation politique de cette guerre, à l’image de la députée Clémentine Autain : « Au moment où ils sont engagés dans un naufrage politique, particulièrement Mme Hidalgo, elle pense que la super bonne idée c’est de taper sur son voisin Jean-Luc Mélenchon, en racontant y compris des mensonges. »

Jean-Luc Mélenchon se retrouve de fait sur la défensive alors qu’il a pris l’ascendant dans les sondages sur tous ses concurrents de gauche.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS