Les contradictions de Jean-Luc Mélenchon avec son immunité parlementaire

Les contradictions de Jean-Luc Mélenchon avec son immunité parlementaireLes contradictions de Jean-Luc Mélenchon avec son immunité parlementaire. Jean-Luc Mélenchon, convoqué à plusieurs reprises par la justice dans le cadre d’une mise en examen pour diffamation ne s’est pas présenté à la justice.

Poursuivi depuis février 2017 pour diffamation pour avoir traité un journaliste du journal Le Monde d’ « assassin », le député la France Insoumise (LFI) ne s’est pas rendu aux convocations de la justice, en raison de son immunité parlementaire, selon Le Point.

Jean-Luc Mélenchon était aussi poursuivi pour diffamation par la banque (SG) après des propos tenus en 2016. A la suite du scandale des Panama Papers, le député La France Insoumise avait expliqué que les dirigeants de la banque étaient des « menteurs », qui devaient « être châtiés ».

Après avoir annoncé sa convocation chez le juge, Jean-Luc Mélenchon avait confirmé qu’il s’y rendrait « comme n’importe quel citoyen le fait en pareil cas ».

Convoqué le 30 mars dernier par la juge en charge du dossier, Jean-Luc Mélenchon ne s’est pas présenté. L’avocate avait invoqué l’immunité parlementaire de son client. La juge devrait faire une demande « imminente » de levée d’immunité parlementaire de Jean-Luc Mélenchon.

Avec Jean-Luc Mélenchon, l’immunité parlementaire, c’est un peu à géométrie variable.

À lire également :
Des députés LREM ont embauchés les enfants de leurs collègues

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS