“Le gouvernement est plutôt confus”, juge Gérard Larcher sur la réforme des retraites

Le sujet de la réforme des retraites est un des dossiers clés de la rentrée politique. “On sait que le statu quo n’est pas possible”, admet Gérard Larcher, président (LR) du Sénat, invité sur le plateau des “4V”, jeudi 22 septembre.

Selon ce dernier, “la réforme est indispensable”. “Jusque-là, le gouvernement n’a pas engagé grand-chose. Il est même plutôt confus : on est à une semaine du dépôt du projet de loi de financement de la Sécurité sociale, et l’on ne sait toujours pas s’il introduira des éléments de la réforme des retraites dans ce projet de loi, soit, il prépare un texte ad hoc”, souligne toutefois Gérard Larcher.

À VOIR ÉGALEMENT >> Réforme des retraites : François Bayrou opposé «à un passage en force»

“Nous devons débattre des carrières longues, de la pénibilité… Tous ces sujets ont déjà été traités au Sénat depuis trois ans”, poursuit le président de la Chambre haute. S’agissant de l’âge de départ à la retraite, Gérard Larcher “reprend l’amendement de [ses] collègues sénateurs”. “Progressif, 62 vers 64 ans”, détaille-t-il, tout en soutenant “la fin progressive des régimes spéciaux”, rapporte franceinfo.fr.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS