« En France métropolitaine, la dynamique de progression de l’épidémie est exponentielle. »

Port du masque obligatoire« En France métropolitaine, la dynamique de progression de l’épidémie est exponentielle. » La Direction générale de la santé (DGS) et Santé publique France (SPF) alertent dans leur point quotidien, vendredi 28 août, alors que le pays a enregistré 7 379 cas confirmés supplémentaires de contamination par le nouveau coronavirus en 24 heures. Ce chiffre marque une hausse de près de 21% après les 6 111 nouveaux cas annoncés jeudi.

La nouvelle poussée de l’épidémie observée ces dernières semaines a conduit de nombreuses municipalités, dont celles de Paris, Toulouse et Marseille, à rendre le port du masque obligatoire dans l’espace public.

Elle ne se traduit cependant, pas pour l’instant, par une montée en charge aussi rapide pour les établissements hospitaliers : 4 535 patients atteints du COVID-19 étaient hospitalisés vendredi, un chiffre inchangé par rapport à la veille, dont 387 malades dans un service de réanimation, soit six de plus que jeudi mais 23 de moins que mardi.

Le nombre total de décès depuis le début de l’épidémie atteint 30 596, dont 20 089 dans des établissements hospitaliers (+19 en 24 heures), précisent la DGS et SPF.

Il serait bien temps que le gouvernement prenne la mesure des problèmes sanitaires et que le port du masque deviennent obligatoire dans tout l’espace public et privé. Cela aurait dû être imposé le jour du dé-confinement le 11 mai. Nous en serions pas là. Faut-il le rappeler la Covid-19 n’est pas une grippette. Dans le même temps il faut que la population se mobilise pour éradiquer la covid-19.

Inscrivez-vous à notre lettre d’information




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire