Grâce aux ventes de tabac, l’État va toucher près de 18 milliards d’euros

Grâce aux ventes de tabac, l’État va toucher près de 18 milliards d'euros

Avec le confinement, les Français n’ont pas pu aller acheter leur paquet de cigarettes dans les pays frontaliers et ont donc fait grimper les chiffres des ventes en France.

Année record pour les ventes de tabac en France, le marché devrait atteindre 21,7 milliards d’euros, soit 12 % d’augmentation. Conséquence, les recettes fiscales sur les cigarettes explosent indique nos confrères de bfmtv.com

L’État va encaisser près de 2 milliards d’euros de taxes supplémentaires cette année selon les données de la confédération des buralistes révélé par BFM Business. Avec plus de 80 % de taxes prélevés sur le prix du paquet, les recettes fiscales avoisinent les 18 milliards d’euros cette année pour l’État.

D’abord, les prix des paquets de cigarettes ont augmenté d’un euro cette année, comme en 2018 et 2019. Mesure qui n’a pas empêché les fumeurs de consommer plus.
Pas d’achat à l’étranger

LIRE AUSSI >>
Vapotage. L’OMS a-t-elle raison de s’en prendre à la cigarette électronique ?

Surtout, le confinement et la fermeture des frontières ont empêché les fumeurs d’acheter en Espagne, en Belgique ou Luxembourg où le paquet est jusqu’à 40 % moins cher. Les 30 % de ventes à l’étranger ont été en grande partie rapatriées dans l’Hexagone. Les Français n’ont donc pas plus fumé, mais ont consommé local.

Explosion des ventes ainsi chez les buralistes des départements frontaliers. Plus 40 % dans le Nord, plus 52 % dans le Bas-Rhin et plus 71 % dans l’Ariège.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS