Bronchiolite: une possible « épidémie de plus grande ampleur » cet hiver selon Santé Publique France

Bronchiolite: une possible L’épidémie de bronchiolite a été particulièrement faible cet hiver, en raison du respect important des gestes barrières. Le nombre de cas de bronchiolite a fortement baissé pendant l’hiver 2020-2021.

Une épidémie de bronchiolite, « de plus grande ampleur que celle observée chaque année est possible l’an prochain », écrit Santé Publique France dans son dernier bilan sur cette infection respiratoire, répandue chez les bébés.

L’infection touche les plus jeunes, « 30% des enfants de moins de 2 ans sont affectés par la bronchiolite chaque année », écrit ainsi le ministère qui précise que ce virus « est potentiellement grave pour les jeunes enfants », notamment les nourrissons.

À CONSULTER ÉGALEMENT >> Un nouveau variant de la Covid-19 détecté sur un bébé au États-Unis

« Les maladies comme la bronchiolite et la gastro-entérite sont des passages obligés pour le nourrisson », explique Fabienne Kochert, pédiatre libérale, « au fur et à mesure, ils s’immunisent et font des formes moins graves ».

Pour éviter qu’un enfant attrape la bronchiolite, il est nécessaire, de toute façon de « respecter les gestes barrières tels que le lavage des mains, l’aération, la désinfection de surfaces, mais également porter un masque en cas de rhume », explique Fabienne Kochert, des mesures similaires à celles qu’il faut observer pour l’épidémie de la Covid-19. Il faut également reporter toute visite avec son bébé à une personne enrhumée, « éviter d’emmener votre enfant dans des endroits publics où il risquerait d’être en contact avec des personnes enrhumées », ou encore ne pas échanger « les biberons, les sucettes, les couverts et verres non nettoyés », détaille le ministère de la Santé.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire