Le cancer du poumon chez la femme augmente dangereusement

Le cancer du poumon chez la femme augmente dangereusementLe cancer du poumon, bientôt la première cause de mortalité par cancer chez la femme en France ? C’est déjà le cas aux États-Unis et les experts pneumologues alertent sur une «pandémie mondiale» de cancers bronchiques à venir.

Du 21 au 23 janvier se tient le 26ᵉ Congrès de pneumologie et de langue française, lors duquel des pneumologues vont présenter l’étude épidémiologique KPB-2020, selon nos confrères de France inter.

Les scientifiques ont donc observé, au cours de ces vingt ans de suivi, une augmentation notable du nombre de cancers du poumon chez les femmes atteintes de cancer. Ils représentaient 16 % des cas en 2000, 24 % en 2010 et plus de 34 % en 2020.

«Cette augmentation est clairement à relier à l’augmentation du tabagisme chez les femmes. On est loin désormais de l’image du cancer du poumon réservé à l’ouvrier gros fumeur.

SUR LE MÊME SUJET >> «Le tabac à rouler est extrêmement toxique»

Chez les hommes, d’ailleurs, on atteint une sorte de plateau du nombre de cas, c’est clairement chez les femmes que ça augmente, et c’est ce que l’on voit dans nos consultations», a déclaré Didier Debieuvre, à la tête de cette étude, auprès de France inter.

Les scientifiques ont cependant noté que la proportion de non-fumeurs, soit ceux qui n’ont jamais fumé ou pas plus de 100 cigarettes dans leur vie, augmente parmi les malades. Ils étaient 7,2 % en 2000 et sont à présent 12,6 %.

Cette étude dresse aussi le constat de l’important retard dans les diagnostics. Les chercheurs affirment que, dans plus de 60 % des cas, les cancers du poumon sont détectés à un stade très avancé, voire métastatique. Les traitements sont néanmoins plus efficaces, notamment ceux concernant les mutations génétiques à l’origine des cancers.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS