25 avril 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Les dépassements d’honoraires des médecins spécialistes : L’UFC-Que choisir dévoile des chiffres “inquiétants”

Les dépassements d'honoraires des médecins spécialistes : L'UFC-Que choisir dévoile des chiffres L’UFC-Que choisir révèle à franceinfo des chiffres « inquiétants » sur l’ampleur des dépassements d’honoraires pratiqués par les médecins de huit spécialités libérales en France, dont les prix varient en fonction des régions. D’après cette étude de terrain, les tarifs d’une consultation sont « jusqu’à 2,5 fois plus onéreux d’un département à l’autre ».

De façon générale, les départements ruraux affichent des tarifs de base (sans dépassement d’honoraires) inférieurs à ceux d’Île-de-France et du littoral sud. Ainsi, les consultations chez un gynécologue peuvent atteindre 80 euros à Paris ou Nice, alors qu’elles coûtent en moyenne 36 euros à Amiens (Somme) ou Alençon (Orne), pour un tarif moyen de 50,6 euros. Pour les consultations chez un anesthésiste, les prix peuvent également doubler en fonction du département.

L’association de consommateurs pointe ainsi du doigt l’alternative à laquelle sont confrontés les Français de tout le territoire : un « désert géographique » (peu de médecins) ou « un désert financier» (médecins plus nombreux, mais aux tarifs très élevés). L’UFC-Que Choisir dénonce aussi « l’intolérable laisser-faire des autorités», avec une augmentation des tarifs visible depuis cinq ans.

À CONSULTER >>> Paris 2024 : les pratiques de certains hôtels dénoncés par l’UFC-Que Choisir

Afin de limiter l’écart entre le tarif de base et le tarif pratiqué, l’Union fédérale des consommateurs réclame notamment que les jeunes médecins spécialistes ne puissent plus imposer des dépassements d’honoraires en début de carrière, informe franceinfo.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :
author avatar
Société de médias - PCI

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS