15 juillet 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Les soignants dénoncent une situation à l’hôpital « pire que l’an dernier»

Les soignants dénoncent une situation à l'hôpital « pire que l'an dernier» Les syndicats des médecins de l’hôpital public lancent un appel à la grève pour le lundi 3 juillet. «’Vous faites le 15′, c’est la réponse à tous les maux de la terre, c’est merveilleux, ironise le docteur Caroline Brémaud, cheffe des urgences de l’hôpital de Laval.

Aux urgences du CHU de Rennes, inquiétude pour cet été. Beaucoup de patients restent aux urgences sur des brancards. Parce que le problème ne se situe pas uniquement aux urgences, mais dans de nombreux services de l’hôpital, estime le professeur Louis Soulat, chef des urgences du CHU de Rennes : « Des services entiers sont fermés, on estime de 15 à 20 % le nombre de lits fermés.

Aux urgences, le personnel est épuisé et de jeunes médecins quittent l’hôpital. Sans compter que cet été, la majoration des heures supplémentaires n’a pas été reconduite. « C’était une carotte l’année dernière, cela avait bien marché et cela prenait en compte la pénibilité, regrette le Pr Louis Soula, qui est aussi vice-président du syndicat Samu Urgences de France.

À LIRE AUSSI >> Le 1ᵉʳ juin, nous apporterons des réponses à la sécurité des professionnels de santé

Cet été 2023, le syndicat Samu Urgences de France estime qu’environ un service d’urgence sur trois fera l’objet d’une régulation. Ne seront acceptés la nuit que les patients qui auront auparavant appelé le 15 et auront été autorisés à se présenter à l’hôpital, rapporte franceinfo.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS