Le manque de sommeil, un mal des temps modernes

Bien dormirLes petits Français âgés de 8 ans dorment en moyenne entre 8 h 30 et 8 h 45, alors que les recommandations officielles préconisent entre 9 et 12 heures de sommeil ! On le sait, mais il est bon de le rappeler : la présence quasi permanente de lumière (notamment celle des écrans), la mauvaise alimentation, le stress, la dépression et la sédentarité sont les facteurs principaux expliquant les ravages du mauvais sommeil dans nos sociétés modernes.

L’insomnie est un phénomène mondial dont le documentaire de Thierry Robert, Dormir à tout prix, Disponible sur Arte.tv jusqu’au 27 novembre, dresse un état des lieux inquiétant : 10 % des adultes dans le monde en souffrent. En France, où l’on compte six millions d’insomniaques, un tiers des 18-35 ans dort moins de six heures par nuit, donc trop peu.

LIRE AUSSI >> Dormir trop ou pas assez, ce n’est pas bon

Autre facteur crucial pour la qualité du sommeil : l’alimentation. Et chez les personnes atteintes d’apnée du sommeil, la mauvaise qualité des nuits associée au défaut en oxygène affecte les organes et multiplie les risques de maladies neurodégénératives.

Alors pour soulager celles et ceux qui ne savent pas ce qu’est un sommeil réparateur, les médecins, chercheurs et scientifiques testent de nombreuses pistes : nouvelles molécules, casque d’électrostimulation, microsiestes, cures de relaxation, tout est mis en œuvre pour trouver, enfin, le bon repos.

Inscrivez-vous à notre lettre d’information




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire