Le traité interdisant les armes nucléaires peut entrer en vigueur

Après la 50e ratification, celle du Honduras, le traité interdisant les armes nucléaires peut entrer en vigueur, le 22 janvier 2021, a annoncé l’ONU. Le traité international interdisant les armes nucléaires a été ratifié par un 50e pays, a annoncé samedi l’ONU, ce qui permet l’entrée en vigueur dans 90 jours de ce texte que ses promoteurs jugent historique.

C’est « la culmination d’un mouvement mondial pour attirer l’attention sur les conséquences humanitaires catastrophiques de tout usage des armes nucléaires », selon un communiqué de son porte-parole.

Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires prohibe l’utilisation, le développement, la production, les essais, le stationnement, le stockage et la menace d’utilisation de telles armes.

LIRE ÉGALEMENT >>
Le troisième pollueur de la planète, ratifie l’accord de Paris sur le climat

Les militants pro-abolition espèrent que sa ratification aura le même impact que les traités internationaux précédents interdisant les mines terrestres et les armes à sous-munitions : stigmatiser la possession et l’utilisation des armes nucléaires, ce qui pourrait conduire à un changement de comportement, même de la part des pays non-signataires.

Mais les principaux pays possédant l’arme nucléaire, dont les États-Unis, la Grande-Bretagne, la France, la Chine et la Russie, ne l’ont pas signé.

Inscrivez-vous à notre lettre d’information




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire