Les dangers du « sharenting », l’exposition des enfants par leurs parents sur les réseaux sociaux

Les dangers du « sharenting », l'exposition des enfants par leurs parents sur les réseaux sociaux« Une étude montre que 50 % des photos publiées sur les forums pédocriminels sont des clichés pris par les parents qu’ils avaient partagés sur leurs réseaux sociaux », alerte ce vendredi sur franceinfo Isabelle Debré, présidente de l’association « L’Enfant Bleu» qui lutte contre la maltraitance des enfants.

Parmi les conseils partagés, les parents ne doivent « pas accepter n’importe qui comme ami» sur les réseaux sociaux et ne doivent pas partager « de photos suggestives : enfants dénudés, en maillots de bain ou en tenues de gymnastique ».

Enfin, concernant la proposition de loi déposée en janvier et qui veut « introduire la protection de la vie privée de l’enfant parmi les obligations des parents au titre de l’autorité parentale », Isabelle Debré « attend de voir ce qui va en sortir» mais selon elle, « avant les sanctions, il faut responsabiliser les parents et leur faire prendre conscience» du danger de leurs actes. Cela relève d’une question de bon sens.

À CONSULTER AUSSI >> Droit à l’image des enfants : l’Assemblée nationale vote une protection

Cette proposition de loi avait été adoptée en première lecture par l’Assemblée nationale puis par le Sénat. Après l’échec de la commission mixte paritaire début juin, elle doit être examinée en nouvelle lecture par le Parlement.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS