23 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

L’uniforme à l’école s’agit réellement « d’un progrès» se demande la députée LFI Clémentine Autain

L'uniforme à l'école s'agit réellement « d'un progrès» se demande la députée LFI Clémentine Autain« Vous pensez que c’est un progrès ?», se demande lundi 4 septembre sur France Inter Clémentine Autain, députée La France insoumise de Seine-Saint-Denis au sujet de l’uniforme à l’école.

L’idée, proposée notamment par le président du parti Les Républicains Éric Ciotti et par le Rassemblement national, est en tout cas sur la table du gouvernement. Ce lundi sur RTL le ministre de l’Éducation nationale Gabriel Attal a affirmé qu’il proposerait «à l’automne les modalités d’une expérimentation» de la tenue scolaire unique.

La députée LFI de Seine-Saint-Denis rappelle que cette idée d’uniforme refait surface alors que le ministre de l’Éducation a interdit le port à l’école de l’abaya, longue robe traditionnelle portée par certaines élèves musulmanes. Clémentine Autain voit dans cette interdiction « un écran de fumée ». Pour la députée Insoumise ce vêtement n’est pas automatiquement à connotation religieuse. Elle estime, en effet, qu’il « y a débat ». « Je ne voudrais pas qu’on crée plus de problèmes qu’on ne dégage de solutions », prévient-elle.

Clémentine Autain estime qu’il s’agit « d’un arbre qui cache la forêt ». Elle pointe du doigt « une obsession identitaire qui correspond à un agenda imposé par l’extrême droite ». La députée Insoumise fait d’ailleurs part de son « inquiétude ». Elle craint qu’on aille « de polémique en polémique ».

À LIRE AUSSI >> Jean-Luc Mélenchon est critiqué par la gauche pour ses positions envers la Russie

Gabriel Attal fait quant à lui sa première rentrée comme ministre de l’Éducation nationale. Ce dernier a annoncé vouloir « lancer assez vite des expérimentations» sur le port de l’uniforme à l’école. « Je ne suis pas sûr que ce soit une solution miracle, mais elle mérite d’être testée », a précisé le ministre sur RTL.

(VAaQ) Il faut surtout arrêter d’être naïf, car ces personnes en règles générales ne respectent pas les Lois de la républiques et encore moins notre laicité. De plus, ils sont extrémistes religieux pour la plupart et cherche les failles pour imposer ce qu’ils veulent.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS