19 juillet 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Une majorité d’électeurs interrogés critique la pratique du pouvoir par le chef de l’État

Une majorité d’électeurs interrogés critique la pratique du pouvoir d'Emmanuel MacronAprès sa dernière intervention télévisée, Emmanuel Macron s’était vu reprocher sa comparaison nauséabonde entre les Français qui manifestent contre sa réforme des retraites et les citoyens américains ou brésiliens, pro-Trump ou pro-Bolsonaro, qui avaient menacé la démocratie par leurs manifestations violentes.

Il n’est donc pas question, après la lecture des résultats de notre sondage Viavoice-Libération, de comparer Emmanuel Macron à Donald Trump ou Jair Bolsonaro.

Le président de la République paye comptant sa gestion de la crise des retraites, l’absence de dialogue avec les syndicats, les conditions choisies d’examen du texte de loi à l’Assemblée, l’utilisation bien sûr du 49.3.

Ainsi, 61 % des personnes interrogées estiment qu’Emmanuel Macron est aujourd’hui plus «autoritaire» que lors de son premier mandat. Sa pratique du pouvoir est perçue comme solitaire par 53 % des sondés et irrespectueuse des oppositions politiques pour 69 % d’entre eux. Enfin, plus de la moitié (55 %) des électeurs interrogés pensent que les libertés ont régressé depuis son entrée en fonction.

À LIRE AUSSI >> « Il est temps qu’Emmanuel Macron entende» prévient la convention citoyenne sur la fin de vie

Lors de son premier mandat, Emmanuel Macron était critiqué pour sa pratique très jupitérienne du pouvoir. Le reproche est monté d’un cran. Juste de souligner que la France n’est pas à l’abri des dérives autoritaires qui ne prospèrent pas si loin de nous. Et que ces dérives-là se combattent par davantage de démocratie. Et non l’inverse, rapporte Libération.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS