21 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Les syndicats cherchent par tous les moyens de s’opposer au gouvernement sur la réforme de l’assurance-chômage

Les syndicats cherchent par tous les moyens de s'opposer au gouvernement sur la réforme de l'assurance-chômageLe gouvernement a repris la main sur le dossier de l’assurance-chômage, mais les partenaires sociaux préparent la riposte. Ils comptent voir, ensemble, comment peser dans le débat, comment influencer le gouvernement sur les sujets qui arrivent.

Après la réforme de l’assurance-chômage, il y aura l’acte deux de loi travail, prévu à la rentrée. Le gouvernement veut y inscrire le compte épargne temps universel, la semaine en quatre jours, la suppression de certains seuils sociaux.

À CONSULTER >> La secrétaire générale du syndicat Snes-FSU prévient “on ne triera pas nos élèves à la prochaine rentrée”

FO regarde déjà, par exemple, au nom de l’égalité entre les demandeurs d’emploi, comment contester le bonus emploi senior, que veut instaurer le gouvernement. Ce bonus doit permettre aux chômeurs seniors de reprendre un emploi moins bien payé que celui qu’ils occupaient, sans perte de salaire, l’assurance chômage venant compléter.

En 2019, ils avaient contesté des mesures de la réforme assurance-chômage et gagné sur quelques points. Dimanche, Sophie Binet, de la CGT a indiqué, par exemple, que cette réforme faisait peser une menace supplémentaire sur les JO, car les salariés en CDD, en intérim, qui travailleront sur l’événement, seront les grands perdants de la réforme.

Enfin, les syndicats se sont aussi alliés avec le groupe Liot à l’Assemblée nationale, qui propose un contre-projet de loi assurance-chômage et utilisera sa niche parlementaire le 13 juin prochain pour le présenter. Voie juridique, politique, les centrales cherchent tous les moyens pour empêcher le gouvernement de faire passer sa réforme.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS