La 5G arrive à partir de l’année prochaine en France

La 5GLe déploiement se fera dès l’année prochaine dans l’Hexagone, pour une couverture totale du territoire prévue en 2030. Jeudi 21 novembre, l’Arcep, l’autorité de régulation des télécoms, a transmis son cahier des charges concernant l’attribution des fréquences 5G aux opérateurs.

Le prix de ce premier bloc de fréquence sera dévoilé dans quelques jours par le gouvernement, et permettra notamment d’éviter qu’un des quatre opérateurs français (Orange, Bouygues Telecom, SFR et Free Mobile) ne se retrouve en position de monopole.

Avec un déploiement en douceur, le risque reste, évidemment, que les opérateurs privilégient en priorité les grandes villes. Cela va forcément arriver, même si l’Arcep veut limiter les disparités en forçant les opérateurs à réserver au moins 25% de leurs sites 5G dans des zones « peu denses ».

Si l’Arcep estime qu’un prix plancher pour les fréquences tourne autour de 1,5 milliard d’euros est un « grand maximum », les opérateurs italiens et allemands ont notamment déboursé plus de 6,5 milliards d’euros pour les acquérir.

Le déploiement commencera en 2020, mais il devrait se poursuivre jusqu’en 2030 avant de couvrir la globalité du territoire.

Lire aussi : La 5G risques pour la santé physique et mentale ?




Vous pourriez aussi aimer

Laisser votre commentaire

Sortir
Masquer