Pas si écolos que ça les voitures hybrides rechargeables

Les ventes de voitures hybrides rechargeables ont bondit de 400% en un an. Une voiture qui devait incarner l’avenir de l’automobile, sauf qu’elle n’est pas aussi écologiques qu’on le pensait.

Cette année 2020, près de 45 000 voitures hybrides rechargeables ont été vendues dans l’Hexagone, c’est presque trois fois plus qu’en 2019. Mais c’est une désillusion pour les acheteurs.

À cause de l’autonomie de la batterie, un automobiliste met en vente sa voiture rechargeable acquise il y a un an. Le constructeur a annoncé 60 kilomètres en tout électrique. Mais dans la réalité, selon lui, c’est beaucoup moins, pas plus de 40 kilomètres. Et faut-il encore penser à recharger chaque jour sa voiture.

D’après une récente étude, ces voitures rouleraient à peine 37% du temps à l’aide de leur moteur électrique contre 63% en moteur thermique. Ce qui engendre une surconsommation de carburant à quatre fois plus qu’une voiture classique, car les hybrides rechargeables sont plus lourds, les batteries embarquées pèsent plus de 200 kilos.

Plus gourmande en carburant donc plus polluante. Pourtant, ces modèles hybrides rechargeables bénéficient à l’achat d’un bonus écologique de 2 000 euros et d’un avantage fiscal pour les entreprises.

Inscrivez-vous à notre lettre d’information




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire