Les avions qui volent à vide, c’est bientôt la fin

Les avions qui volent à vide, c'est bientôt la finPour éviter les avions vides, que les compagnies font voler pour garder leurs créneaux aéroportuaires, l’UE envisage un assouplissement de la règle en raison du coronavirus.

« Nous voulons qu’il soit plus facile pour les compagnies aériennes de garder leurs créneaux aéroportuaires même si elles n’opèrent pas de vols dans ces créneaux en raison du déclin du trafic ».

Ces vols à vide sont « une hérésie économique et plus encore écologique », a commenté mardi soir Emmanuel Macron en se félicitant de la décision de la Commission, à l’issue du premier sommet par visioconférence de l’histoire de l’UE, un choix selon lui « pertinent sur le plan sanitaire comme sur le plan environnemental » pour réagir vite à la crise.

« Cela soulagera la pression sur l’industrie aérienne et en particulier sur les plus petites compagnies », a poursuivi Mme von der Leyen.

L’UE avait déjà eu recours à de telles dérogations lors de l’épidémie de Sras en 2003 et après les attentats du 11 septembre 2001.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS