Votre actualité au quotidien

Le Tour arrive dans les Pyrénées, les choses sérieuses commencent

TOUR DE FRANCE
18/07/2019 – Après le repos et la « liaison » vers Toulouse, voilà les Pyrénées. Le début d’une interminable séquence montagneuse qui ne s’achèvera qu’à… Paris.
Continuer la lecture

La F1 prépare sa révolution pour 2021

Formule 1
18/07/2019 – Critiquée depuis plusieurs années en raison d’un flagrant manque de spectacle, la reine des compétitions automobiles devrait adopter une nouvelle réglementation dans deux ans pour retrouver de son attrait.
Continuer la lecture

Macron : Les étonnants donateurs de sa campagne présidentielle

Macron : Les étonnants donateurs de sa campagne présidentielleMacron : Les étonnants donateurs de sa campagne présidentielle. Un an et demi plus tard, la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) a achevé l’examen des 74.702 dons récoltés dans ce cadre entre mars 2016 (date de la création officielle d’En marche) et l’élection du 7 mai 2017. Les dons total s’eleve a 13.000.000 millions d’euros environ.

En effet, si des milliers de dons modiques (moins de 50 euros) ont été récoltés, notamment via des paiements en ligne, le montant total qu’ils ont constitué (1,7 million) apparaît marginal au regard des sommes versées par quelques centaines de mécènes fortunés.

La masse des soutiens financiers au mouvement se concentre sur Paris et sa proche banlieue (56 % des dons) et quelques capitales étrangères (14 % États-Unis 115 000€, Angleterre 800 000€, Suisse 95 000€ et Liban 105 000€).

Quant aux dons effectués au profit de la campagne du candidat, plafonnés eux à 4.600 euros par personne, Emmanuel Macron en a enregistré 235, et tous atteignaient le plafond.

« Cela illustre les défis auxquels est confronté le parti aujourd’hui », remarque le politologue Bruno Cautrès, chercheur au Cevipof et coauteur d’une enquête de grande ampleur sur les adhérents de La République en marche publiée en octobre par la fondation Terra Nova.

Les soutiens populaires, et venus de l’ensemble du territoire, que le mouvement s’était promis de recueillir ne se sont jamais concrétisés, au moins en termes financiers sinon en termes politiques. Aujourd’hui, à peine un quart des 400.000 adhérents revendiqués par le parti du chef de l’Etat sont considérés comme réellement actifs, et les rangs de LREM sont constitués à 80% de diplômés, à 60% de cadres et seulement à 8% d’ouvriers et d’employés, pourtant bien plus nombreux dans la population.

A lire également : Les associations caritatives subissent une inquiétante baisse des dons




Heure en France :



Hallucinant-Voici le compteur de la surpopulation mondial :
EDITO


18/07/2019 : Réforme des retraites Le but avéré est de faire baisser les pensions de retraites ni plus ni moins comme le fut déjà le cas lors du passage des 10 meilleurs au 25 meilleurs années. A ne pas en douter la nouvelle mouture sera encore pire que les précédentes.Mais encore une fois le Français de base va encore encaisser sans broncher et après il sera trop tard.

Consulter les archives édito



Washington lance une enquête sur la «taxe Gafa» française et pourrait riposter

Bruno Le Maire, Steve Mnuchin

11/07/2019 – COMMERCE : Le projet de loi français, qui devrait officiellement être adopté ce jeudi, passe mal aux États-Unis
Continuer la lecture

La France aurait gagné 14 milliards d’euros grâce à l’Autorité de la concurrence

Isabelle de Silva

11/07/2019 – L’Autorité de la concurrence a pour la première fois engagé « un travail d’évaluation » de son impact sur l’économie française.
Continuer la lecture


Un couple risque jusqu’à 750 € d’amende pour un autocollant sur sa plaque d’immatriculation

plaque d'immatriculation

08/06/2019 – Un couple originaire de Toulon a reçu, en juin 2018, une amende de 90 € pour avoir posé un autocollant sur sa plaque d’immatriculation au niveau du numéro de département.
Continuer la lecture