Votre actualité au quotidien

EXCLU – Transfert – PSG : Aucune prolongation pour Kylian Mbappé !

Kylian Mbappé
25/05/2019 – Selon nos informations, une éventuelle prolongation de contrat n’est pas à l’étude entre le PSG et Kylian Mbappé.
Continuer la lecture

Bleues : Eugénie Le Sommer déclare forfait pour le match amical contre la Thaïlande

Eugénie Le Sommer
25/05/2019 – Gênée à un muscle fessier, Eugénie Le Sommer ne sera pas de la partie contre la Thaïlande, samedi (16 heures), en amical.
Continuer la lecture

Macron : un chef de l’Etat ne devrait pas faire ça

Macron : un chef de l'Etat ne devrait pas faire çaMacron : un chef de l’Etat ne devrait pas faire ça. En se plaignant auprès de Gérard Larcher du travail de la commission d’enquête du Sénat, le président de la République démontre davantage sa fébrilité envers l’affaire Benalla.

Un président de la République peut-il, sous couvert de défense de la séparation des pouvoirs, interférer dans le travail d’une commission d’enquête parlementaire en contestant, auprès du président du Sénat, la légitimité de la convocation pour une audition sous serment d’un ancien chargé de mission de l’Elysée, parallèlement mis en examen ?

Mais au Palais du Luxembourg, où LR dispose de la majorité, le scénario est moins contrôlable et la commission d’enquête présidée par Philippe Bas, lui-même ancien secrétaire général de l’Elysée, s’était dès le départ ouvert la possibilité de poursuivre ses travaux durant six mois.

Au départ, Philippe Bas s’était pourtant dit réticent à convoquer Alexandre Benalla pour ne pas gêner le travail judiciaire – précisément l’argument brandi par la ministre de la Justice dès le mois de juillet et encore ces derniers jours, tout comme par le chef de l’Etat dans son échange avec Gérard Larcher rapporté par l’Obs.

Comme si le ministre du Budget fraudeur fiscal, Jérôme Cahuzac, en son temps, mis en examen, n’avait pas été entendu par deux fois en 2013 devant la commission d’enquête qui s’était alors constituée à l’Assemblée.

Comme si mercredi, le commissaire de police Maxence Creusat, mis en examen pour avoir remis à Benalla, au soir des révélations du Monde, des images de vidéosurveillance de la place la Contrescarpe le 1er mai, n’avait pas été auditionné au Sénat.

Au fond, alors qu’Alexandre Benalla, qui n’avait en fait pas tellement le choix, a fini par dire qu’il se rendrait bien à sa convocation de mercredi prochain tout en dénonçant y être «contraint», l’attitude de l’Elysée comme du chœur macronien donne le sentiment que le Palais craint, plus que tout autre parole dans ce dossier, celle de son ancien de chargé de mission.

Cela ne suffit pas à rassurer l’Elysée, qui affirme que les réponses du directeur de cabinet et du secrétaire général de l’Elysée en juillet se suffisent à elles-mêmes et témoignent de sa collaboration sincère au travail de la commission.

A lire également : Europe Bruxelles veut renforcer la position des agriculteurs




Heure à Paris :



Hallucinant-Voici le compteur de la surpopulation mondial :
EDITO


22/05/2019 : Le travail au volontariat devient du travail obligatoire

Ces deux salariés de Cora en Bretagne semble être dans leur bon droit. Ce n'est pas parce-que 80% de personne dise une chose que c'est forcement vrai. La majorité n'a pas forcement raison. Du travail le dimanche au volontariat voila ce qui arrive lorsque les salariés se laissent berner. Celui-ci devient quasi obligatoire. Pour certains employeurs ont leur donnent la main ils vous prennent le bras car ce sont bien eux qui ont le pouvoir de décision.

Consulter les archives édito



Fichage de personnalités par Monsanto : d’autres pays que la France sont « probablement » concernés, estime le groupe Bayer

15/05/2019 – Le groupe allemand, qui a racheté Monsanto en 2018, explique que le contrat avec l’agence de communication Fleishman-Hillard, qui a établi les fichiers controversés, « s’étendait à toute l’Europe ».
Continuer la lecture

Une centaine de médecins dénoncent le «fichage» de gilets jaunes dans les hôpitaux

09/05/2019 – Malgré les justifications de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) qui reconnaît des «erreurs» mais dément tout partage de ces informations aux autorités, les signataires d’une tribune publiée sur le site de L’Express dénoncent un «fichage de patients à des fins possibles d’exploitations politiques ou judiciaires».
Continuer la lecture


Au large de la Corse, des déchets plastiques ont formé une île de plusieurs dizaines de kilomètres

Pollution

24/05/2019 -Des milliers de tonnes de plastiques ont été repérés mardi en pleine mer Méditerranée, entre la Corse et l’île d’Elbe. Portés par les courants, les déchets ont formé une île de plastique longue de plusieurs dizaines de kilomètres.
Continuer la lecture