Votre actualité au quotidien

Tour d’Espagne 2019 : Un détour par deux pays étrangers en 2019 ?

20/11/2018 – Selon plusieurs sources, le parcours du Tour d’Espagne 2019 devrait proposer aux coureurs deux passages à l’étranger, la France et Andorre devant être au programme.
Continuer la lecture

Yannick Noah : « Dès le réveil, on était dans la finale »

20/11/2018 – Yannick Noah explique comment s’est déroulé le long stage avec son équipe, destiné à bien préparer la finale de Coupe Davis
Continuer la lecture

Fondations et associations s’unissent pour «dénoncer les excès» de la pratique de la chasse

Fondations et associations s'unissent pour «dénoncer les excès» de la pratique de la chasseFondations et associations s’unissent pour «dénoncer les excès» de la pratique de la chasse. « La France est devenue un temple de loisir pour extermination d’animaux » estime Brigitte Bardot, la porte-parole de cette tribune. ». Parmi elles figurent les plus virulents défenseurs des bêtes : Peta, L214, La Fondation 30 millions d’amis, la Ligue pour la protection des oiseaux, One Voice, la ligue de Protection des animaux sauvage (l’Aspas) et notamment la SPA.

Ces organisations s’indignent « des 100 à 200 accidents de chasse, avec 10 à 20 morts chaque année », « des pratiques barbares infligeant des souffrances inacceptables aux animaux : déterrage des blaireaux, utilisation de la glu, écrasement et étranglement des passereaux mais aussi les 15 millions d’animaux d’élevage lâchés dans la nature afin d’être tirés comme au ball-trap. »

Elles « exigent sans attendre » la fin de la chasse à courre, de la vénerie sous terre des renards et blaireaux, des piégeages dits « traditionnels » et de la persécution des animaux considérés comme « susceptibles d’occasionner des dégâts ». » a commenté Brigitte Bardot pour qui « la France est devenue un temple de loisir pour extermination d’animaux ».

La chasse est d’un autre temps. Appeler la chasse un sport est complément absurde car tuer un être vivant n’est pas un sport mais une barbarie surtout lorsque cela n’est pas nécessaire. Il y a 50 ans il y avait des braconniers car c’était leur moyen de survie et aussi des chasseurs car cela était un moyen de snobisme. Aujourd’hui, la chasse ne devrait plus avoir court a moins que les chasseurs soient des personnes sous développé intellectuellement ?




Nous faire un Don
25.00
Informations personnelles

Total du don : 25.00€

Heure à Paris :


Hallucinant – Consultez le compteur de la surpopulation mondial ICI

Nos Reseaux Sociaux
EDITO

Consulter les archives édito

Assurance auto : vers une hausse des prix ?

20/11/2018 – Les compagnies d’assurances sont priées de mettre davantage la main au porte-monnaie pour financer le Fonds de garantie. Ce qui pourrait avoir des conséquences sur le client.
Continuer la lecture


La privatisation de l’aéroport de Toulouse, validée par Macron, est un «échec» à ne pas répéter, juge la Cour des comptes

14/11/2018 – La vente des parts de l’Etat dans l’aéroport Toulouse-Blagnac à une société aux capitaux étrangers, c’est le contre-exemple d’une opération réussie selon la Cour des comptes.
Continuer la lecture