WWF alerte sur la disparition de 68% des vertébrés de planète

WWF alerte sur la disparition de 68% des vertébrés de planèteDans son rapport “Planète vivante” publié ce 10 septembre, WWF alerte sur la disparition de 68% des vertébrés de planète ces cinquante dernières années en raison des activités humaines.

Notre planète a perdu près des deux tiers de sa population de vertébrés (mammifères, amphibiens, reptiles, oiseaux et poissons) en à peine 50 ans, selon le rapport bisannuel “Planète vivante” de WWF, publié ce jeudi 10 septembre.

L’activité humaine est directement mise en cause par le WWF : “L’impact de l’Homme est aujourd’hui si fort et généralisé qu’il engendre une disparition de la vie sauvage sur Terre” alerte l’ONG dans son communiqué. “À ce jour, seulement un quart des terres a échappé aux activités humaines. Un chiffre qui devrait chuter à seulement 10 % en 2050 si l’on ne change rien ».

LIRE AUSSI >> La biodiversité menace l’Homme mais l’Homme menace la biodiversité

David Leclère, docteur en sciences environnementales et chercheur à l’International Institute for Applied Systems Analysis (IIASA) et auteur principal de l’étude, considère que le scénario « le plus ambitieux (…) nous permet d’estimer qu’il est possible d’inverser le déclin de la biodiversité d’ici 2050 « . Pour y parvenir, il suggère d’agir au niveau mondial en promouvant des régimes alimentaires plus sains et respectueux de l’environnement, et notamment des sols, couplés à une réduction du gaspillage.

Certaines sont irréversibles, comme l’explique David Leclère : “Une caractéristique de la biodiversité, c’est qu’elle a des points de non-retour : une fois passé certains seuils, les écosystèmes vont continuer à se dégrader”.

En France quel est le point commun entre la baleine franche, la sarcelle marbrée, le phoque moine et le bouquetin des Pyrénées ? Ils ont tous disparu, à cause de la main de l’homme.

Toujours en France, il faut savoir que 500 000 à 1 million de renards sont tués tous les ans par les chasseurs.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire