25 avril 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

L’Assemblée nationale a adopté une proposition de loi pour lutter contre les violences sexuelles dans le sport afin de mieux protéger les enfants

L'Assemblée nationale a adopté une proposition de loi pour lutter contre les violences sexuelles dans le sport afin de mieux protéger les enfantsUnanime, l’Assemblée nationale a définitivement adopté, jeudi 29 février, une proposition de loi socialiste visant à mieux prévenir les violences sexuelles envers les mineurs dans les clubs sportifs. Les députés ont voté sans changement ce texte issu du Sénat, où il avait fait l’unanimité mi-juin.

Cette loi rend annuel le contrôle des antécédents des éducateurs sportifs, via la consultation du bulletin n° 2 du casier judiciaire, ainsi que du fichier judiciaire automatisé des auteurs d’infractions sexuelles ou violentes (FIJAIS). « Cela rendra notamment possible de déclarer l’incapacité» d’exercer, a souligné la ministre des relations avec le Parlement, Marie Lebec. De plus, les présidents de club auront l’obligation de signaler aux services de l’État les comportements à risques des éducateurs, ou de toute personne en contact avec des mineurs, sous peine de sanctions.

À CONSULTER >> 300 députés et sénateurs voudraient voir revenir la réserve parlementaire

Ce texte sur « l’honorabilité dans le sport» a été construit par le sénateur Sébastien Pla, avec l’ancienne championne de patinage Sarah Abitbol. Elle est à l’origine d’une déflagration dans le monde sportif avec ses révélations sur les viols perpétrés par son entraîneur quand elle était adolescente. Lors d’un point presse à l’Assemblée, Sarah Abitbol a salué « l’unanimité politique» en faveur du texte. « On ne va rien lâcher» pour « sauver la nouvelle génération», a-t-elle lancé. « Des changements profonds doivent être engagés dans le monde du sport», a insisté la députée socialiste Claudia Rouaux, rapporteuse de la proposition de loi, en « rendant hommage » aux victimes, rapporte franceinfo.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :
author avatar
Société de médias - PCI

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS