26 février 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Cette aide à l’ouverture de commerces locaux, peut-être une « fausse bonne idée»

Cette aide à l'ouverture de commerces locaux, peut-être une « fausse bonne idée»  Le gouvernement prévoit une enveloppe globale de 12 millions d’euros sur 2023 permettant d’accompagner un projet jusqu’à 80 000 euros pour un commerce physique et 20 000 euros pour un commerce itinérant, selon un communiqué du ministère de l’Économie.

«Cela prouve que le gouvernement veut s’intéresser à un service de proximité par rapport aux commerces locaux, déclare Michel Fournier, président de l’Association des maires ruraux.

Il ne faut donc pas qu’une mesure alléchante comme cela entraîne des personnes à se dire « pourquoi pas » et de finalement arrêter au bout de très peu de temps.» Michel Fournier, maire, mais aussi ancien commerçant en zone rurale, est «intéressé pour du développement local», mais il «connaît les difficultés de pouvoir exister dans la durée».

À CONSULTER >> Le gouvernement souhaite mettre en valeur l’e-commerce par la création d’un label

Il craint ainsi que cette annonce soit une «fausse bonne idée», avec moins de réserve, en revanche, concernant l’aide à destination des commerces ambulants et existants. Michel Fournier, regrette ce jeudi sur franceinfo que les commerces existants ne puissent pas toucher cette aide.

Selon l’INSEE, plus de 21 000 communes ne disposent d’aucun commerce, soit 62 % des communes françaises contre 25 % en 1980.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS