l’UFC-Que Choisir épingle la hausse des tarifs des mutuelles

L’UFC-Que Choisir dénonce une augmentation moyenne des tarifs des complémentaires santé de 4,3% en 2021. Alors que la crise liée à la pandémie du Covid-19 continue de toucher durement les Français, aussi bien sur le plan sanitaire que social et économique, l’UFC-Que Choisir pointe du doigt ce jeudi 21 janvier une hausse du prix des complémentaires santé en ce début d’année.

Dans son communiqué, l’association de consommateurs indique avoir étudié « 623 contrats individuels, provenant de 123 organismes complémentaires différents » et constaté une inflation des assurances santé d’en moyenne 4,3 % en 2021.

Pour l’UFC-Que Choisir, cette inflation n’est en aucun cas une conséquence logique et justifiée par le déploiement du 100% santé depuis le 1er janvier ou encore de la « taxe Covid » d’un montant d’un milliard d’euros en 2021 (puis 500.000 euros en 2022) demandé aux assureurs « pour compenser les 2,2 milliards d’euros économisés sur leurs remboursements en raison de l’épidémie de Covid-19 ».

A LIRE ÉGALEMENT >> Selon UFC-Que Choisir, Il est possible de laver et réutiliser les masques chirurgicaux 10 fois

En réponse, Albert Lautman, directeur général de la mutualité française, indique que, de base, « les cotisations des complémentaires santé augmentent de 2 à 3% chaque année ». « Elles augmentent car les dépenses de santé augmentent, parce qu’il y a toute une série de besoins de la population, qui vieillit et qui a de plus en plus de maladies chroniques, etc ».

Dans sa conclusion, l’UFC-Que Choisir demande à l’exécutif un encadrement des offres et une transparence sur les frais de gestion, ainsi que l’accès aux contrats et tarifs sans renseigner de données personnelles, afin que les consommateurs puissent bénéficier pleinement de leur droit de résilier.

L’association souligne également qu’il est désormais possible, depuis le 1er décembre 2020, de résilier à tout moment son contrat avec sa mutuelle.

Inscrivez-vous à notre lettre d’information




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire