Le troisième pollueur de la planète, ratifie l’accord de Paris sur le climat

Le troisième pollueur de la planète, ratifie l’accord de Paris sur le climat. L’Inde a ratifié, dimanche 2 octobre, le traité issu de la COP21 destiné à contenir le réchauffement climatique sous le seuil de 2 °C par rapport au niveau préindustriel.

La date n’a pas été choisie par hasard : c’est le jour anniversaire de la naissance du Mahatma Gandhi, qui avait déclaré que la planète comptait «suffisamment de ressources pour répondre aux besoins de tous, mais pas assez pour satisfaire le désir de possession de chacun».

Un total de 62 pays représentant près de 52 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre ont désormais ratifié l’accord.

Avec l’Union européenne, qui doit emboîter le pas de l’Inde mercredi, le traité conclu à Paris en décembre 2015 réunit les conditions nécessaires à son entrée en vigueur, qui devrait intervenir dès novembre pendant la COP22 de Marrakech.

Pour l’Inde, un défi difficile se pose : comment réconcilier les impératifs de développement et ceux de la de lutte contre le changement climatique? Plutôt que limiter sa consommation d’énergie, elle a choisi de se convertir aux énergies propres.

Dans sa contribution à la lutte contre le réchauffement climatique remise à l’ONU le 2 octobre 2015, le gouvernement indien annonçait vouloir augmenter la capacité de production d’énergie renouvelable à 175 gigawatts (GW), contre 38 GW aujourd’hui, en misant essentiellement sur le solaire.

Elle compte sur les transferts de technologies et l’aide financière des pays développés pour atteindre ses objectifs. Car New Delhi entend bien mettre les pays riches en face de leurs responsabilités.

«On doit passer d’un discours sur le changement climatique à celui sur la justice climatique», avait déclaré, en septembre 2015, M. Modi.

Le pays a pris conscience de ces dangers lors des inondations qui ont ravagé la ville de Chennai, dans le Sud, en décembre 2015.

Inscrivez-vous à notre lettre d’information




Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire