Selon l’UNPI : « Le marché immobilier va complètement se gripper» avec la hausse de la taxe foncière

Selon l'UNPI : « Le marché immobilier va complètement se gripper» avec la hausse de la taxe foncière

La taxe foncière arrive dans les boîtes aux lettres des propriétaires avec des hausses sensibles cette année, jusqu’à 13 % dans certaines villes. Christophe Demerson, président de l’Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI) s’inquiète d’une situation difficilement tenable.

Elle est en hausse de 7,8 % à Nantes, de 8,9 % à Strasbourg, de 11,6 % à Tours ou encore de 13,1 % à Marseille. «C’est une très mauvaise nouvelle pour les Français, mais ce n’est pas une histoire ancienne», explique-t-il. Si l’on prend sur dix ans, c’est +30 % en moyenne des taxes foncières en France.

Selon lui, «un quart de la recette des propriétaires bailleurs part pour les impôts fonciers». Interrogé également sur la possibilité de plus taxer les multipropriétaires pour moins taxer les propriétaires d’un seul bien, le représentant de l’UNPI estime que «on est toujours le riche de quelqu’un d’autre quand on parle des multipropriétaires. Avoir trois ou quatre appartements au creusot ne fait pas de vous quelqu’un de plus riche qu’une personne qui loue un studio à Paris».

À CONSULTER AUSSI >> Les prix de l’immobilier pourrait chuter à cause de la hausse des taux

Il appelle le gouvernement à rencontrer les représentants des propriétaires et à “se mettre autour de la table” pour ne pas “arriver au bout de l’histoire”.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS