Selon OFCE, le pouvoir d’achat des ménages français devrait se réduire de 0,8 %

Selon OFCE, le pouvoir d’achat des ménages français devrait se réduire de 0,8 %« Cette contraction du pouvoir d’achat va peser sur la dynamique de reprise à travers la faible dynamique de la consommation des ménages », juge l’Observatoire français des conjonctures économiques qui a publié jeudi ses nouvelles prévisions économiques pour 2022.

Selon l’OFCE, pour s’adapter à cette perte de pouvoir d’achat, les ménages vont surtout encore freiner leur consommation, qui a déjà reculé de 1,5 % au premier trimestre, malgré la forte épargne accumulée par certains foyers durant la pandémie de Covid-19.

« Face à un choc robuste, l’épargne des plus aisés joue en général un rôle d’amortisseur », c’est-à-dire que les ménages continuent à consommer en puisant dans cette épargne plutôt que de réduire directement leur consommation, souligne Mathieu Plane, directeur adjoint du département analyse et prévision de l’OFCE. Au total, l’OFCE prévoit que la consommation augmentera de 2,5 % en 2022 par rapport à l’an dernier.

À LIRE AUSSI >> Le prix de la cantine pourrait augmenter à la rentrée

L’OFCE fait aussi l’hypothèse d’une augmentation de 3,6 % des salaires cette année. Le total des aides du gouvernement pour les plus défavorisés devrait dépasser la somme de 40 milliards d’euros.

Entre une inflation estimée en moyenne à 4,9 % sur l’année et une croissance économique ramenée à 2,4 %, le pouvoir d’achat des ménages français devrait se réduire de 0,8 % cette année, indique l’OFCE.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS