18 mai 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Gabriel Attal désavoué par sa ministre de l’Éducation ?

Gabriel Attal désavoué par sa ministre de l’Éducation ?La nouvelle ministre de l’Éducation nationale, Nicole Belloubet a déclaré jeudi 7 mars, dans un entretien au Monde, qu’elle allait «introduire une certaine souplesse» dans l’instauration des groupes de niveaux au collège en français et mathématiques.

Les syndicats enseignants, hostiles à cette mesure qu’ils considèrent comme un «recul», se sont réjouis de l’annonce de la ministre, l’accueillant comme un désaveu de la méthode de son prédécesseur Gabriel ATTAL.

Les syndicats enseignants dénoncent le risque d’opérer un «tri des élèves» dès la 6ᵉ et c’est cette hostilité assez massive des profs qui conduit la ministre à rectifier le tir. Pour autant, Nicole Belloubet n’abandonne pas la mesure, au contraire.

À CONSULTER ÉGALEMENT >> La ministre Nicole Belloubet affirme qu’il n’y aura pas de « suppressions d’emplois » dans le secteur scolaire

Nicole Belloubet ne parle pas de «groupes de niveaux», mais de «groupes de besoins» ou «de compétence». D’ailleurs, «la souplesse» mise en avant jeudi par Nicole Belloubet l’a été en plein accord avec Matignon qui fait savoir que le Premier ministre continue de suivre de près tout ce qui concerne la «cause de l’école». Mais au fond, la ministre n’avait pas trop le choix. Nicole Belloubet doit jouer les casques bleus, apaiser les tensions avec pour seuls moyens l’écoute et le dialogue, des outils plus indispensables encore au moment où l’État entre dans une période de vaches maigres budgétaires.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :
author avatar
Société de médias - PCI

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS