Les protocoles sanitaires détaillés pour la prochaine rentrée scolaire

Ecole videLes ministères de l’éducation nationale et de l’Enseignement supérieur ont publié les modalités de fonctionnement des établissements scolaires et universitaires pour la rentrée de septembre.

Elle précise notamment les lieux où le port du masque est obligatoire au sein des facs, et les mesures de distanciation sociale qu’elles sont tenues de respecter.

Pas de grand changement pour les règles de distanciation physique : dans les espaces extérieurs, les élèves peuvent continuer à s’approcher entre eux, mais cette fois-ci se mélanger entre différentes classes.

Dans les espaces clos comme la salle de cours, la cantine ou l’internat, les établissements doivent continuer à agencer les lieux pour espacer les occupants d’au moins un mètre. Mais quand ce n’est pas possible, comme dans beaucoup de classes pleines, «la distanciation physique n’est plus obligatoire».

Pour les plus jeunes, le masque reste déconseillé, voire proscrit pour les petits de la maternelle.

Les élèves de plus de onze ans doivent porter le masque dans tout espace clos et extérieur dans deux conditions qui rejoignent celles des municipalités imposant de plus en plus le masque en extérieur : quand les élèves se déplacent et quand la distanciation d’un mètre n’est pas garantie, par exemple lorsqu’ils sont placés face à face ou côte à côte. Or, la distanciation physique n’est désormais plus obligatoire.

Côté enseignement supérieur, une circulaire publiée jeudi oblige le port du masque en bibliothèque et le recommande «fortement» en salle de cours, «même quand la distanciation physique est respectée». La distanciation est obligatoire, ce qui implique d’avoir moins d’étudiants par salle… quand les universités attendent un flot de nouveaux arrivants à la rentrée.




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire