L’UE veut quadrupler sa production de puces électroniques d’ici à 2030 pour faire face à la pénurie

L'UE veut quadrupler sa production de puces électroniques d'ici à 2030 pour faire face à la pénurieAvec la numérisation croissante des activités, l’économie mondiale connaît depuis de longs mois une pénurie de semi-conducteurs. Dans ce contexte, la Commission européenne s’apprête à dévoiler son plan visant à quadrupler la production européenne de puces électroniques d’ici à 2030.

«Nous voulons atteindre 20 % de la production mondiale d’ici à 2030, sachant que le marché devrait doubler d’ici là pour atteindre mille milliards de dollars. Il s’agit donc pour l’Europe de multiplier par quatre notre propre production», affirme le commissaire au Marché intérieur, Thierry Breton.

Financé pour partie par des fonds européens, ce projet se matérialisera par un «Chips Act», que s’apprête à proposer la Commission afin d’établir un «nouveau cadre pour faciliter les aides d’États pour la production des semi-conducteurs», selon le commissaire.

>>> À CONSULTER AUSSI : Pour semi-conducteurs, Bruxelles légiférera début 2022 pour la préférence européenne

Actuellement, la pénurie de semi-conducteur pénalise de nombreuses industries dans le monde entier, telle que l’automobile, l’industrie est presque entièrement regroupée entre les mains de quelques entreprises installées à l’étranger. Le Taïwanais TSMC concentre ainsi à lui seul 70 % de la production mondiale.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS