Le Danemark va “louer” des cellules de prisons au Kosovo

Le Danemark va Le Danemark a annoncé ce lundi la signature d’une déclaration d’intention avec le Kosovo pour y envoyer 300 détenus moyennant 15 millions d’euros annuels, une transaction inédite pour le pays scandinave.

«Le gouvernement du Kosovo fait part de son intention de mettre à la disposition du royaume du Danemark des capacités pénitentiaires au Kosovo pour 300 détenus», ont indiqué Pristina et Copenhague dans un document conjoint. En échange, «le gouvernement du Danemark déclare son intention de payer annuellement de 15 millions d’euros sur une période initiale de cinq ans, avec possibilité de prolongation automatique pour une période supplémentaire de cinq ans», précise le texte diffusé par le ministère danois de la Justice.

La semaine dernière, en présentant un projet pour contrer la surpopulation carcérale croissante au Danemark, Copenhague avait indiqué vouloir louer au Kosovo des cellules de prison pour y envoyer 300 détenus, des étrangers condamnés à l’expulsion après avoir purgé leur peine.

À LIRE AUSSI >> Trafic de faux certificats de vaccination: un an de prison ferme

Depuis 2015, la population carcérale a bondi de 19 % au Danemark pour atteindre plus de 4 000 personnes début 2021, ce qui représente un taux d’occupation dépassant les 100 %, selon les statistiques nationales. Dans un article de juin dernier, la télévision TV2 avançait que ce taux pourrait atteindre les 115,5 % en 2022.

Ce n’est pas la première fois que le Danemark entend sous-traiter en dehors des frontières de l’UE la gestion des étrangers.

La négociation envoie également “un signal clair aux ressortissants de pays tiers condamnés à l’expulsion : votre avenir n’est pas au Danemark, et vous ne devez donc pas y purger votre peine”, a-t-il affirmé.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS