L’union européenne adopte une « taxe carbone » aux frontières pour le climat

L'union européenne adopte une « taxe carbone » aux frontières pour le climatLe Parlement européen et les États membres de l’UE ont annoncé, mardi 13 décembre, avoir adopté un mécanisme inédit visant à verdir les importations industrielles de l’Europe en faisant payer les émissions carbones liées à leur production.

Avec l’envolée du prix de la tonne de CO₂, l’idée est d’éviter un «dumping écologique» qui verrait les industriels délocaliser leur production hors d’Europe, tout en encourageant le reste du monde à adopter les standards européens.

Concrètement, l’importateur devra déclarer les émissions directement liées au processus de production, et si celles-ci dépassent le standard européen, ils devront acquérir un «certificat d’émission» au prix du CO₂ dans l’UE. Selon l’accord, le dispositif tiendra compte des émissions «indirectes», celles générées par l’électricité utilisée pour la production des produits importés.

À LIRE AUSSI >> L’Europe lance une constellation de satellites pour sécuriser ses communications et internet

Appelé communément « taxe carbone aux frontières », ce dispositif ne relève pourtant pas d’une taxe proprement dite. Une période test commencera dès octobre 2023,communique franceinfo.fr.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS