Nouvel effet du Brexit: les Britanniques devront bientôt payer pour téléphoner depuis l’UE

Nouvel effet du Bréxit: les Britanniques devront bientôt payer pour téléphoner depuis l'UELes quatre principaux opérateurs outre-Manche avaient pourtant promis de maintenir la gratuité de l’itinérance après le divorce entre Le Royaume-Unis et l’Europe. Mais, deux des quatre principaux opérateurs britanniques ont déjà annoncé le rétablissement des frais d’itinérance pour leurs clients voyageant au sein de l’Union européenne.

Des millions de Britanniques vont bientôt devoir payer à nouveau des frais d’itinérance s’ils souhaitent utiliser leur téléphone au sein de l’Union européenne.

En début de semaine, Vodafone a ainsi annoncé le rétablissement de ces frais d’itinérance à partir de janvier 2022 pour ses nouveaux clients. L’opérateur O2 a pour sa part indiqué qu’il imposerait des frais supplémentaires si ses clients utilisent plus de 25 Go de données par mois. Enfin Three a réduit son plafond de 20 à 12 Go, avec des frais de 3 livres par gigaoctet supplémentaire.

SUR LE MÊME SUJET >> Forfaits mobiles : les offres avec data illimitée bientôt interdites

Au sein de l’Union européenne, la facturation aux clients des frais d’itinérances est interdite depuis 2017, ce qui a permis aux voyageurs des 27 États membres de faire d’importantes économies ces dernières années. Les opérateurs britanniques peuvent donc librement décider de facturer à nouveau ces frais à leurs clients. En France, les opérateurs assuraient fin 2020 qu’aucun rétablissement des frais d’itinérance n’était envisagé.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS