Nouvelles normes d’homologation des voitures

Nouvelles normes d’homologation des voitures. Une hausse liée à l’entrée en vigueur d’une nouvelle norme européenne d’homologation des véhicules (WLTP), plus sévère et plus réaliste, pour mesurer la consommation et les émissions des véhicules.

Cette nouvelle norme « c’est de la transparence, des valeurs de consommation qui sont plus proches de ce que le client peut constater au quotidien » et aussi « une façon de purger les erreurs du passé » pour la Commission européenne.

En fait, elle s’applique depuis déjà un an pour les nouveaux modèles, la différence c’est qu’elle s’applique à partir d’aujourd’hui pour tous les véhicules neufs vendus sur le marché.

Mais la finalité dans tout cela c’est de la transparence, des valeurs de consommation qui sont plus proches de ce que le client peut constater au quotidien, et plus un écart extrême comme c’était le cas auparavant, mais aussi des valeurs pour la pollution qui sont plus réalistes.

Alors que certains constructeurs qui n’avaient pas opté pour ces choix techniques ont dû eux les intégrer d’urgence, et c’est ce qui a provoqué des dépenses et quelques problèmes d’embouteillage.

De toute façon, l’association des constructeurs européens reconnaît que c’est beaucoup mieux d’avoir ce genre de cycle. Néanmoins, c’est vrai que d’habitude il y a un peu plus de délai entre l’application pour les nouveaux modèles et la généralisation à l’ensemble des véhicules neufs.

Bruxelles n’a autorisé que 12 mois et c’est peut-être une façon de montrer aux constructeurs que la Commission européenne est mécontente et une façon de purger les erreurs du passé.

A lire également : Europe : Bruxelles veut renforcer la position des agriculteurs




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire